Traitement varices : Embolisation des Varices Pelviennes

Qu’est-ce-que l’embolisation des varices pelviennes ?

L’embolisation des varices pelviennes consiste à empêcher le sang de stagner dans le bas ventre en bouchant ces varices et permettre au sang de se rediriger vers des veines normales. C’est un traitement non invasif qui est pratiqué en ambulatoire.

Déroulement de l’embolisation des varices pelviennes ? 

Pour démarrer la procédure d’embolisation des varices pelviennes, le radiologue interventionnel insère tout d’abord un cathéter, généralement fait en utilisant une veine à l’aine ou au cou. Un anesthésique local similaire à celui utilisé chez le dentiste est utilisé pour engourdir la peau avant que l’entaille soit faite. Vous sentirez une légère piqûre lors de l’injection de l’anesthésique local. Vous ressentirez une légère pression lors de l’insertion du cathéter mais pas de douleur importante. 

Ensuite, à l’aide d’un guide de navigation et d’un produit de contraste pour voir les vaisseaux sanguins, le radiologue dirige le cathéter dans la ou les veines ovariennes et / ou pelviennes pour voir s’il y a une anomalie. Lorsqu’il injecte le produit de contraste dans les veines et celui-ci traverse votre corps, vous pouvez ressentir une sensation de chaleur, rougeur.

Si le radiologue visualise une anomalie veineuse, le même cathéter peut être utilisé pour le traitement varices pelviennes.

Pour que l’embolisation réussisse sans blesser aucun tissu normal, le cathéter est placé dans une position précise. C’est à ce moment que la veine est bloquée à l’aide d’un matériau synthétique ou d’un médicament appelé agent embolique.  Cela permet au matériau embolique d’être délivré uniquement dans les vaisseaux anormaux. Cependant, dans un petit pourcentage de cas, la procédure n’est pas techniquement possible et le cathéter ne peut pas être positionné correctement. Si cela se produit, une autre approche est nécessaire. Par exemple, si l’entaille est fait à l’aine, une autre entaille peut être nécessaire au niveau du cou pour s’approcher de la veine à partir d’une position différente.

À la fin de la procédure, le cathéter est retiré et une pression est appliquée sur l’entaille pendant quelques minutes  pour arrêter tout saignement. L’entaille est minime et aucune suture n’est nécessaire. Un simple pansement est posé au niveau de la minuscule incision.

 

La liste des agents emboliques que le radiologue peut utiliser est donnée ci-dessous:

Coils – Elles sont faites de différents métaux, y compris d’acier inoxydable ou le platine. Ils viennent dans différentes tailles et peuvent bloquer toutes les tailles de veine.

Agents sclérosants liquides – Ceux-ci  bouchent les veines en les thrombosant .

Colle liquide – Semblable aux agents sclérosants liquides, il est injecté dans la veine où il durcit au contact du sang  en bouchant la veine.

Durée et complications – Traitement varices pelviennes

La durée de la procédure est variable en fonction de la complexité de la condition. En règle générale, cela peut prendre entre 30 et 90 minutes. Dans un petit nombre de patients, une procédure répétée peut être nécessaire pour bloquer toutes les veines pathologiques. Cela se produit lorsque les autres veines pelviennes situées à côté des veines ovariennes sont anormale .

Les complications sont exceptionnelles

Des douleurs post- traitement peuvent survenir à cause de la thrombose veineuse, des anti-inflammatoires  seront systématiquement prescrits pendant une semaine.