Syndrome de congestion pelvienne

– La pathologie

– Causes

– Symptômes

La pathologie

Une des causes fréquentes mais méconnues de pesanteurs ou de douleurs bas ventre sont les varices pelviennes.

Qu’est-ce que les varices pelvienne?

Une veine est constituée de trois épaisseurs. Ces différentes épaisseurs peuvent sous l’action d’hormones (œstrogènes) ou de contraintes mécaniques, perdre leur propriété de soutien et subir une désorganisation tissulaire. Les valvules de la paroi veineuse qui permettent de faire circuler le sang dans le bon sens deviennent défaillantes.

Le sang va stagner, et même circuler à contre-sens, les veines se dilatent et deviennent tortueuses. Cette modification est irréversible.

Lorsque cela arrive au niveau du bas ventre (pelvis), on parle de varices pelviennes.

Les varices peuvent générer des douleurs pelviennes à long terme (chroniques), on parle alors de syndrome de congestion pelvienne (SCG).

Qu’est-ce que le syndrome de congestion pelvienne?

 

Le syndrome de congestion pelvienne correspond à un reflux de la veine ovarienne. C’est une cause de douleur pelvienne chronique chez environ 13 à 40% des femmes. La douleur pelvienne chronique est une douleur dans le bas de l’abdomen, présente depuis plus de 6 mois. Le syndrome de congestion pelvienne est donc une affection douloureuse souvent causée par une dilatation des veines ovariennes et / ou pelviennes (un peu comme les varices mais dans le pelvis). Les varices sont généralement observées dans les jambes lorsque les veines deviennent moins élastiques et que les valves qui empêchent le sang de couler en arrière cessent de fonctionner. Cela provoque une accumulation de sang due à la gravité, provoquant des veines dilatées et bombées. C’est également ce qui arrive aux veines pelviennes dans le syndrome de congestion veineuse pelvienne (CVP). Cette pression entraîne la douleur et peut également causer des varices visibles autour de la vulve, du vagin, de l’intérieur de la cuisse, parfois de la fesse et de la jambe.

Afin de comprendre quelles veines sont dilatées et pourquoi vous avez des varices autour de la vulve / du vagin et à l’intérieur de la cuisse, il est important de connaître un peu l’anatomie. Le diagramme ci-dessous montre l’anatomie normale des veines dans le corps.

Pourquoi DES VARICE PELVIENNES?

Du fait de l’influence hormonale, les femmes en âge de procréer ou ayant déjà eu des grossesses sont le plus souvent concernées.

La cause des veines ovariennes / pelviennes dilatées est mal comprise. Cela survient le plus souvent chez les femmes jeunes et généralement chez les femmes qui ont eu au moins deux ou trois enfants. Pendant la grossesse, la veine ovarienne peut être comprimée par l’augmentation du volume utérin ou en raison de l’augmentation du flux sanguin. On pense que cela affecte les valves de la veine, les empêchant de fonctionner et entrainant un reflux sanguin, contribuant au CVP. D’autres causes peuvent entraîner une obstruction des veines ovarienne et pelvienne menant au CVP, qui sont beaucoup moins fréquentes et résultent d’une obstruction veineuse. Le CVP peut également être associé aux ovaires polykystiques. L’absence de valves veineuses due à un développement anormal peut être un facteur contributif.

Le sang va stagner, et même circuler à contre-sens, les veines se dilatent et deviennent tortueuses. Cette modification est irréversible.

Lorsque cela arrive au niveau du bas ventre (pelvis), on parle de varices pelviennes. Les varices pelviennes peuvent générer des douleurs à long terme (chroniques), on parle alors de syndrome de congestion pelvienne (SCG).

LES symptômes

Le syndrome de congestion pelvienne est la conséquence de pesanteur ou douleurs chroniques pelviennes qui durent depuis plus de 6 mois (souvent plusieurs années), méconnues, invalidantes.

Il s’agit souvent d’une douleur sourde, lancinante, parfois plus sévère en fin de journée ou lors de période debout ou assise prolongée, qui diminue en position allongée. Le soulèvement, la fatigue, la grossesse

Les veines sont également affectées par le cycle menstruel / les hormones et, par conséquent, la douleur peut augmenter pendant la période des règles

La douleur est généralement d’un côté mais peut affecter les deux côtés.

La douleur bas ventre peut s’aggraver pendant ou après les relations sexuelles.

Une dysménorrhée peut être constatée ainsi que des douleurs dans le dos, des pertes vaginales, des ballonnements, fatigue, dépression et troubles de l’humeur.

Les varices du pelvis entourent l’ovaire et peuvent aussi pousser sur la vessie et le rectum. Cela peut provoquer les symptômes suivants:

Aggravation de l’incontinence d’effort et troubles urinaires à type de polliakiurie / infection urinaire récidivante

Aggravation des symptômes associés au syndrome du côlon irritable

Ces varices pelviennes peuvent s’étendre à la vulve et entrainer des varices vulvaires avec excitation génitale perisitante

Ces varices pelviennes peuvent aussi s’étendre à la cuisse et expliquer ainsi des douleurs de la hanche, des sensations de lourdeurs des jambes et même des varices des membres inférieurs qui récidivent.

Cependant, toutes les femmes atteintes d’un reflux veineux pelvien ne présenteront pas de symptômes, et beaucoup ne le font qu’après la grossesse. En effet, pendant la grossesse, les veines peuvent se dilater davantage à cause de la compression de l’utérus. Cela provoque ensuite la formation de varices dans le vagin / la vulve . Les varices peuvent diminuer après la grossesse, mais peuvent se détériorer avec le temps.